Les organes et structures de l’administration générale de la Wilaya ainsi que leurs missions sont fixés par le décret exécutif n°94-215 du 23/07/1994.

Ainsi, l’administration générale de la Wilaya comporte, sous l’autorité du Wali :

  • Le Secrétariat Général ;
  • L’Inspection Générale ;
  • Le Cabinet du Wali ;
  • Le Chef de Daïra ;

1. LE SECRETARIAT GENERAL :

Le secrétariat général constitue la plus importante structure au niveau de l’administration générale de la Wilaya. Cette importance émane des attributions conférées par la réglementation en vigueur notamment en matière de coordination entre les différentes administrations du conseil de Wilaya.

Il est placé sous la responsabilité d’un secrétaire général, qui est chargé d’assister le Wali dans la mise en œuvre de ses missions et de le remplacer, en cas d'absence ou d'empêchement.


1.1 – SES MISSIONS :

Sous l'autorité du Wali, le secrétaire général a pour mission de :

  • Veiller et assurer la continuité de l'action administrative ;
  • Suivre l'action de tous les services de l'Etat implantés au niveau de la Wilaya ;
  • Coordonner les activités des directeurs de Wilaya ;
  • Animer et coordonner l'activité des structures chargées de la documentation, des archives et de la synthèse ;
  • Suivre l'action des organes et structures de la Wilaya ;
  • Animer et contrôler les structures chargées du courrier ;

A ce titre, il est chargé de :

  • Réunir, chaque fois que de besoin, un ou plusieurs membres du conseil de Wilaya concernés pour examiner des questions particulières entrant dans le cadre de la mise en œuvre du programme du conseil de Wilaya et tient le Wali informé du déroulement des travaux ;
  • Animer et veiller à l'exécution de l'ensemble des programmes d'équipement et d'investissement au niveau de la Wilaya ;
  • Initier, en collaboration avec les différents services concernés, les plans d'investissement de la wilaya et assurer le suivi de l'exécution ;
  • Suivre l'exécution des délibérations de l'assemblée populaire de Wilaya et des décisions prises par le conseil de Wilaya ;
  • Faire une synthèse du rapport annuel sur le fonctionnement et les activités des services de l'Etat dans la Wilaya ;
  • Organiser et préparer, en coordination avec les membres du conseil de Wilaya concernés, les réunions de ce dernier dont il assure le secrétariat ;
  • Faire procéder à la mise à jour des plans d'organisation et d'intervention des secours de la Wilaya et en coordonner l'exécution ;
  • Assurer la présidence du comité des marchés de la Wilaya ;
  • Présider les commissions et comités à caractère administratif et technique institués par les lois et règlements ;
  • Arrêter toute mesure, avec les services concernés, tendant à promouvoir la formation administrative et le perfectionnement des personnels ;
  • Constituer et gérer le fonds de documentation et d'archives de la Wilaya.


1.2 – SON ORGANISATION :

Pour mener à bien ses missions et exercer avec efficience ses attributions, le secrétariat général est composé de trois (03) services subdivisés en bureaux, comme indiqué ci-dessous :

Le service de la coordination et de l’organisation :

Composé des trois (03) bureaux suivants :

  • Le Bureau des marchés.
  • Le Bureau de la coordination.
  • Le bureau de l’organisation.

Le service de la documentation et de la synthèse :
Il comprend les deux (02) bureaux ci-dessous :

  • Le bureau de la documentation et de la banque de données.
  • Le bureau de la synthèse.

Le service des archives :
Organisé en deux (02) bureaux, à savoir :

  • Le bureau de l’information et de l’assistance.
  • Le bureau de la conservation.

2. L’INSPECTION GENERAL :

L’Inspection générale de la Wilaya est régie par le décret exécutif n°94-216 du 23/07/1994.

Son champ d’intervention couvre l’ensemble des organes, structures et institutions déconcentrés et décentralisés sous tutelle du ministre chargé de l'intérieur et des collectivités locales.

Elle est chargée d'une mission générale et permanente d'évaluation de l'activité des organes, structures et institutions cités plus haut.

A ce titre, elle doit :

  • Evaluer en permanence l'activité de ces structures, organes et institutions cités précédemment en vue d'en prévenir les défaillances et de proposer les correctifs nécessaires ainsi que, toute mesure susceptible d'accroître leurs performances et d'améliorer la qualité des prestations en faveur des citoyens ;
  • Veiller au respect permanent de la législation et de la réglementation en vigueur applicables aux missions et activités des structures, organes et institutions concernées ;

Elle est, en outre, habilitée à effectuer, à la demande du Wali, toute enquête motivée par une situation particulière se rapportant aux missions et activités des organes, structures et institutions visés à l'article 1er ci-dessus.


L’inspection générale est dirigée par un inspecteur général assisté de deux (02) à trois (03) inspecteurs adjoints.


3. LE CABINET :

Placé sous l’autorité directe du Wali, le cabinet assiste le Wali dans l’exercice de ses missions, sous la direction d’un chef de cabinet.

Il est chargé notamment,

  • Des relations extérieures et du protocole ;
  • Des relations avec les organes de presse et d'information ;
  • Des activités du service des transmissions et du chiffre ;

Le chef de cabinet est chargé de son organisation et de la répartition des taches entre les attachés de cabinet, dont le nombre varie de cinq (5) à dix (10) d'attachés.

En plus des missions citées plus haut, l’organisation du cabinet n’est pas figée et ne peut être préalablement déterminée. Elle varie d’une Wilaya à une autre et d’une conjoncture à une autre, selon l’importance des dossiers et des missions jugées urgentes et importantes.


4. LE CHEF DE DAIRA :

La Daïra est un démembrement de l'Etat au niveau local. Contrairement à la Wilaya, elle est un organe déconcentré. C'est-à-dire que la Daïra n'a pas de personnalité morale ni d'autonomie financière et ne comprend pas d'organe élu. Elle relève organiquement de la Wilaya.
A chaque Daïra, il est rattaché un nombre variable de communes (voir découpage administratif de la Wilaya).
Elle est dirigée par un Chef de Daïra, dépositaire de l’autorité du Wali au niveau de sa circonscription, qui est chargé de l’assister dans ses missions de représentant de l’Etat.
Représentant le Wali au niveau de sa circonscription, le Chef de Daïra anime, coordonne et contrôle l'activité des communes qui lui sont rattachées. Il est chargé notamment :

  1. De veiller à l'application des lois et règlements et au bon fonctionnement des services administratifs et techniques dont il a la charge ;
  2. De faciliter la mise en œuvre des décisions du Gouvernement et de l'assemblée populaire de wilaya au niveau des communes concernées ;
  3. D’informer le Wali sur la situation générale des communes dont il coordonne l'activité ;
  4. De veiller au bon déroulement des opérations électorales ;
  5. De délivrer, en application de la réglementation en vigueur, les titres et autorisations relatives à la circulation des personnes et relevant de sa compétence ;
  6. De veiller, sous le contrôle du Wali, au maintien de l'ordre et de la sécurité public ;
  7. D’animer et de coordonner les opérations de préparation et d'exécution des plans d'exécution des plans communaux de développement (P.CD.) ;
  8. D’approuver les délibérations des Assemblées Populaires Communales dans les conditions fixées par le code communal ;
  9. De veiller au fonctionnement régulier des communes qu'il anime ;

Le chef de daïra peut, en outre, recevoir du Wali délégation pour toutes autres activités ou missions jugées utiles.


A ces missions, peuvent s’ajouter d’autres attributions que les lois et règlements en vigueur confèrent au chef de daïra (ex : Distribution des logements sociaux...).
Pour lui permettre d’exercer ses missions, le Chef de Daïra est assisté d'un secrétaire général et d'un conseil technique, composé des responsables des services de l'Etat implantés au niveau de sa circonscription.

5. LE CONSEIL DE WILAYA :

En plus des organes et structures constituant l’administration générale de la Wilaya (secrétariat général, inspection générale, cabinet et chef de Daïra), il y a lieu d’évoquer également le conseil de Wilaya.

Placé sous l’autorité du Wali, le conseil de Wilaya constitue le cadre de concertation des services de l'Etat au niveau local et le cadre de coordination des activités sectorielles.

A ce titre, il :

  • Prend toutes mesures nécessaires susceptibles de préserver l'autorité et la crédibilité de l'Etat et de faire respecter les lois et règlements en vigueur ;
  • Veille à la mise en œuvre du programme et des directives du Gouvernement ;
  • Donne son avis sur tous les projets implantés sur le territoire de la Wilaya.

Sont membres du conseil de Wilaya, les directeurs et responsables des services de l'Etat, chargés des différents secteurs d'activités au niveau de la Wilaya, quelque soit leur dénomination.

Les chefs de Daïras participent aux travaux du conseil de Wilaya, avec avis consultatif.

Le Wali peut faire participer aux réunions du conseil de Wilaya toute personne dont il juge la consultation utile.

Les membres du conseil de Wilaya sont tenus de rendre compte régulièrement au Wali de l'évolution des affaires dont ils ont la charge.

Ils lui communiquent tous les renseignements, rapports, études ou statistiques nécessaires à l'accomplissement des missions du conseil de Wilaya.

Le conseil de Wilaya dispose d'un secrétariat technique, placé sous la responsabilité du secrétaire général de la Wilaya.

Download from BIGTheme.net free full premium templates